A la maison
Principes de base

- De jour comme de nuit, verrouillage des portes de sécurité et de la partie nuit.

- Ne pas laisser en évidence les objets de valeur.

- Contrôle des clés et des télécommandes (doubles en lieu sûr) et clés centralisées pour la nuit.

- Fermeture des portes et fenêtres pour la nuit (vérification avant de se coucher) et lors des départs.

- Activation systématique du système d’alarme la nuit ou lors des départs.

- Connaissez vos voisins. Des relations de bon voisinage sont une excellente chose. Ne pas hésiter à signaler à la police les comportements suspects (inconnu qui rôde, voiture qui tourne…).

- Ayez une liste de n° de téléphone d’urgence facilement accessible (répertoire téléphonique, frigidaire et table de nuit).

- Concernant les démarcheurs, employés de l’eau, de  l’électricité, policiers etc… : vérifier leur qualité (carte professionnelle) avant d’ouvrir.

 

Le choix de la maison

- Bien se renseigner sur la réputation du quartier.

- Choix de la localisation important : éviter les proximités de terrains vagues, de chantiers, de zones inhabitées (jardin qui donne sur le « veld »…). Ce qui est joli le jour peut vous exposer la nuit.

- S’assurer qu’elle possède les équipements de sécurité nécessaires, en état de fonctionnement. Dans le cas contraire, faire faire les travaux par le propriétaire avant d’emménager et le faire figurer sur bail.

- Nécessité d’une séparation entre zone « vie » et zone « nuit ».

 

La « maid »

- Ne pas lui laisser les clés des zones de nuit.

- Ne JAMAIS lui laisser de clés ni de télécommandes en permanence.

- S’assurer qu’elle connaît les horaires de visite des amis ou entreprises. Lui donner son numéro de téléphone et avoir le sien.

- Proscrire ses visites privées.

- Lui donner des instructions de sécurité. S’assurer qu’elle les connaît et les appliques.

- Lui assurer un salaire décent (1.500 – 2.000 rands mensuels). Ne pas évoquer de sujets « privés » devant elle. Eviter de parler d’argent, de laisser traîner ses objets de valeurs…

 

Les ouvriers / déménageurs

- Ne les laisser entrer que dans les pièces où ils auront à intervenir. S’ils sont plusieurs, toujours savoir où chacun se trouve.

- Eviter d’avoir plusieurs chantiers simultanément.

- Etre présent dans toute la mesure du possible pendant les travaux/déménagement.

- Eviter les tentations (biens de valeur, espèces apparents…).

- Ne pas leur parler de questions privées, rester discret.

 

Les équipements de sécurité

Le système d’alarme

- Branchez-le à la nuit tombée ou dès que vous partez.

- Testez-le au moins une fois par semaine.

- Sachez l’utiliser (reconnaissance des zones, alarme volumétrique, périmétrique…).

- Prévoir une batterie de secours (indispensable pour faire face aux coupures de courant).

- Avoir des « Panic button » qui fonctionnent.

- Vérifier la réactivité de la société de surveillance régulièrement.

Le portail électrique : avec batterie de secours en cas de coupure de courant. Ne pas hésiter à en renforcer les points faibles (cadenas, huisseries, fermetures…).

la clôture électrique (« electric fence ») : fait partie de l’équipement « standard ». Vérifier qu’elle est reliée à l’alarme et qu’elle dispose d’une batterie de secours. Vérifier régulièrement son intégrité.

le garage : porte verrouillée en permanence et accès à la maison.

les ouvertures : présence de grilles et de barreaudage indispensables. Installer rapidement des voilages et rideaux pour plus de discrétion.

L’éclairage : vérifier régulièrement son fonctionnement. Installer des spots à déclenchement automatique aux endroits « stratégiques » (entrée, arrière du jardin…).

Problématique des armes à feu personnelles : peut être plus un bien qu’un mal. Doit être régulièrement déclarée et autorisée. A stocker en lieu sûr- Munitions et armes séparées.

 

Laisser au bureau

- Un double des clés.

- Les originaux des documents d’identité.

- Une liste des valeurs possédées.

- Les Photos des objets mobiliers et précieux (sur clé USB, par exemple).

Réagir en cas d’effraction

Si quelqu’un entre par effraction chez vous, ne résistez d’aucune manière et donnez lui tout. Evitez les gestes brusques qui pourraient vous couter la vie. De nombreux malfaiteurs sont armés, évitez donc tout ce qui pourrait le faire paniquer. Evitez d’être en possession d’un arme à feu, ou même d’une arme blanche, c’est souvent un facteur de panique pour le malfaiteur qui tire plus facilement.

Lorsque le malfaiteur est parti, appelez la police.