Comment choisir son logement ?
En Afrique du Sud, la sécurité est une question importante, le choix du logement en dépend assez lourdement. Lorsque vous visiterez une maison, certains éléments sont à vérifier impérativement. Voici donc quelques conseils pour bien choisir son logement.

 

Les différents types de logements

A Cape Town, il existe différents types de logements.

Les Flats : les appartements traditionnels, appelés flats, qui peuvent être loués ou achetés. Ces appartements sont rarement spacieux dans le City Bowl, mais peuvent l’être dans d’autres quartiers. Les 3 ou 4 pièces sont assez rares. Certains sont dans des résidences sécurisées.

Les Townhouses : Il y en a assez peu à Cape Town. Ce sont des résidences privées avec des immeubles généralement bas, parfois des maisons. Les installations et équipements de la résidence sont communs à tous les résidents. Il y a une mutualisation de nombreux services (sécurité, salle des fêtes, piscine…).

Les Houses : Ce sont des maisons particulières, qui donnent directement sur la rue. Elles requièrent une bonne protection, mais donnent l’avantage de l’indépendance totale. Tous les types de maison peuvent  être trouvés à Cape Town.

Les clusters : Il s’agit de quartiers résidentiels fermés. Chaque propriétaire est indépendant. La sécurité est assurée  par des gardes postés à l’entrée du Cluster.

 

Trouver son logement

Les recherches doivent êtres menées sur différents fronts.

Petites annonces : Vous pourrez consulter les petites annonces qui paraissent chaque samedi dans le Cape Argus et leCape Times. Les deux quotidiens étant possédés par IOL (Independant Online), les annonces sont répertoriées sur un même site internet. Généralement, le dimanche après midi est un jour de visite et vous pourrez rencontrer les agents immobiliers qui assurent les visites entre 14h et 17h. Pour le reste, évitez d’acheter en haute saison (décembre-janvier-février) car les prix sont plus élevés.

Agences Immobilières : Vous pouvez entrer en contact avec les agences immobilières des quartiers qui vous intéressent. Elles se feront un plaisir de vous indiquer les propriétés à vendre selon vos critères de recherche. Les principales sont :

Renseignez vous pour trouver l’agence la plus proche de votre quartier de prédilection. Lorsque vous discutez avec un agent, gardez en tête qu’une même location ou vente est présente dans plusieurs agences à des prix différents. Faites marcher la concurrence et ne divulguez pas votre budget. Insistez plutôt sur vos exigences : nombre  de chambres,  piscine,  jardin, système de sécurité…

Sites internet : De très nombreux sites internet proposent des petites annonces. Voici une liste non exhaustive de sites que vous pourrez consulter :

 

Effectuer la Visite

De nombreux éléments sont à vérifier lors d’une visite. Si vous souhaitez éviter les problèmes dans le futur, évitez de ne vous fier qu’au coup de cœur que vous pourriez avoir.

La sécurité : C’est un paramètre important même si Cape Town est une ville assez sure. Vérifiez que votre maison possède un numéro de rue bien visible pour faciliter l’identification par le personnel de sécurité. Les portes et fenêtres doivent avoir des barres ou des grilles repliables et l’éclairage extérieur doit être efficace. La maison doit être protégée par un mur d’enceinte et un système de clôture électrique et la grille d’entrée doit pouvoir être commandée à distance. Une alarme doit être installée avec des panneaux de contrôle à l’entrée et dans la chambre. Il est important que l’ensemble de ces systèmes électriques soit branché à une batterie qui prendrait le relais en cas de coupure électrique. Vérifiez également que le boitier de commande des systèmes électriques se trouve bien à l’intérieur de la maison, et non sous le toit, d’où il pourrait facilement être débranché. Pour plus d’informations, reportez vous à la page « Sécurité » dans la partie « Vie quotidienne ».

Pour le reste, n’oubliez pas que le soleil est au nord dans l’hémisphère sud. Une pièce plein sud n’est donc pas l’idéal ici. Concernant les jardins, l’été la région fait l’objet de restrictions d’eau. Il est donc préférable que le jardin soit alimenté par un puits privé.