En Voiture
La route est un milieu dangereux : 13.768 tués en 2009 pour 8 millions de véhiculeset 19% d'entre eux pour le seul Cap-Occidental. C'est 200 fois plus de mort qu'en France. Les taxi et les poids lourds sont particulièrement dangereux. Les minibus et vans déboitent sans prévenirs et grillent certains feu. Les piétons sont également dangereux : ils traversent parfois les autoroutes et des zones non éclairées. Le vent peut également causer des dégâts avec de gros objects en milieu de chaussé. Attention donc aux imprudences, connaissez votre véhicule et mettez votre ceinture et les équipements de sécurité des enfants.

 

Avant de démarrer

- Sachez où vous allez.

- Avoir un peu de monnaie. Gardez vos clés, documents et moyens de paiement sur vous.

- Vérifiez le niveau d’essence (toujours au moins à 1/4).

- Verrouillez les portes notamment aux feu tricolores.

- Ne laissez pas d’objet apparent (sac, bagage, caméra…).

- Gardez le téléphone à proximité avec numéros d’urgence (police, ambulances, dépannage) préenregistrés et facilement accessibles (kit mains libres).

- Attention aux techniques « prospectus vitre arrière » et  « bouteille sous roue » (diversions).

- Apposition conseillée de films protecteurs sur les vitres (sauf arrière).

 

En route

- Conservez les distances de sécurité. Attention aux taxis…

- Vigilance aux arrêts, en particulier la nuit. Privilégier les endroits fréquentés et éclairés (stations-service…).

- Soyez attentif aux suiveurs éventuels.

- En cas de doute, changez d’itinéraire.

- De nuit : ralentir longtemps avant le feu rouge.

- Si vous avez des objets apparents: ouvrez la fenêtre de quelques centimètres pour éviter qu'elle ne casse en cas de coup.

- Attention aux piétons imprudents (pas uniquement sur l’autoroute…).

 

Au retour au domicile

- Vérifiez que vous n’êtes pas suivis (coup d’œil rétroviseur).

- Si vous constatez une présence suspecte à proximité de chez vous, si vous êtes suivis : poursuivez votre route et allez au commissariat de police le plus proche sans vous arrêter.

- Une fois la voiture rentrée : fermer le portail immédiatement avec la télécommande avant de descendre du véhicule (coup d’œil arrière). La nuit, utiliser préférentiellement son garage fermé pour le parquer.

 

Quelques objets utiles à avoir en permanence à bord…

- Une lampe de poche (vérifier bon fonctionnement des piles…).

-Un triangle de signalisation et chasuble réfléchissant.

- Des bombes anti-crevaison et roue de secours en bon état et correctement gonflée.

- Des lunettes de soleil.

- Des cartes routières à jour ou GPS avec les dernières cartes téléchargées. Ne pas mettre son adresse dans les favoris du GPS. Ne pas accorder une confiance aveugle à cet appareil, surtout dans les zones urbaines.

- Des photocopies des documents du véhicule.

- Une trousse de premiers soins, un aspi-venin et une couverture.

- Un chargeur téléphone et GPS.

- De la monnaie, un appareil photo, de quoi écrire…

 

Les « carjackings » (vols de véhicules avec violence)

Les chiffres de la réalité sud-africaine :

- 13.902 dans le pays l’année dernière (-7 %)

- Les malfaiteurs sont quasi-systématiquement armés et déterminés

- 50 % des incidents se produisent devant chez soi

- Attention aux apparences (costumes, véhicules de luxe…)

Conseils en cas de « carjacking » :

- Ne jouez pas les héros.

- Ne paniquez SURTOUT pas.

- Gardez les mains sur le volant, bien visibles. Pas de mouvements brusques !

- Sortez doucement en gardant les yeux baissés.

- Ne parlez pas avec les voleurs. Faites ce qu’ils vous disent.